Le bassin de jardin est un élément décoratif et pratique, qui permet d’aménager un petit espace aquatique dans votre jardin.

Il peut être utilisé comme une fontaine, pour apporter une touche zen à votre extérieur, ou encore comme un lieu de vie pour les poissons.

Vous pouvez aussi l’utiliser pour créer un petit étang, qui accueillera des plantes aquatiques et des poissons. Dans ce guide, nous allons voir comment créer un petit bassin de jardin, en fonction de la taille que vous souhaitez lui donner.

MES MEUBLES D’OCCASION 🤩 (2000€ d’économies ! ) | Le Bon Coin, Vinted, Selency…

Avant toute chose, déterminer l’emplacement du petit bassin Il est important de choisir un endroit ensoleillé, à l’abri du vent et avec une bonne évacuation

Déterminer l’emplacement du bassin de jardin dans son environnement.

Il est important de choisir un endroit ensoleillé, à l’abri du vent et avec une bonne évacuation.

Le bruit des voitures peut être un inconvénient, car cela peut gêner la ponte des poissons.

L’eau doit toujours être claire et limpide afin que les poissons puissent y rester le plus longtemps possible. Une eau trop fraîche nuit aux poissons, qui vont se déshydrater très rapidement et mourir. Un bassin trop petit ou mal conçu ne sera pas non plus satisfaisant pour les poissons, ceux-ci risquent de s’ennuyer et d’avoir envie de quitter leur lieu de résidence.

A lire également:  Location appartement Dijon : mes astuces pour déménager sans stress

La température doit être comprise entre 18 °C et 25 °C, avec une eau à 26 °C pour les crevettes comme pour les poissons rouges par exemple.

Les plantes présentes dans le bassin contribuent à la qualité de l’eau en filtrant naturellement celle-ci, elles apportent également une source supplémentaire de nourriture aux poissons et permettent d’attirer certains animaux tels que les libellules ou les grenouilles par exemple.

Les plantes ont besoin d’un sol riche en nutriments (ex : feuilles mortes) afin qu’elles puissent croître correctement dans le bassin.

Comment créer un petit bassin de jardin

Une fois l’emplacement choisi, tracez les contours du petit bassin avec un cordeau ou un spray de jardinage

Une fois l’emplacement choisi, tracez les contours du petit bassin avec un cordeau ou un spray de jardinage.

Il est également possible d’utiliser des piquets pour marquer le tracé.

Vous pouvez utiliser le même type de matériel pour délimiter les bords du bassin. Avant de commencer à creuser la zone destinée au bassin, il est important d’effectuer une première vérification des différents points suivants :

  • La profondeur et la largeur du bassin
  • Le niveau de ses eaux et si elles sont calmes ou agitées
  • La qualité du sol
  • Il est primordial que le sol soit propre, sans cailloux ni racines qui risqueraient d’endommager votre réalisation.

Creuser ensuite le petit bassin jusqu’à la profondeur désirée N’oubliez pas de laisser une bordure d’environ 15 cm sur tout le contour du bassin

Le bassin de jardin est un élément important de votre jardin.

Il vous permet, en plus de vous détendre, de mettre en avant la beauté de votre aménagement extérieur. Pour réussir l’aménagement du bassin, il faut prendre soin : – De la profondeur du fond du bassin – Du bon état des berges et des parois. Pour cela, il faut veiller à ne pas les surcharger avec trop d’éléments ou à les rendre glissantes (par exemple avec un paillage). – De la qualité du sol (il doit être sain et perméable) et de son pH (entre 7 et 8). Si le sol est calcaire, utilisez un produit pour neutraliser le pH afin que les plantes ne souffrent pas du calcaire. – Des plantes choisies avec soins (en évitant celles qui ont des racines envahissantes). En effet, elles peuvent rapidement s’enraciner et prendre une place considérable au niveau du volume d’eau disponible. – D’un entretien régulier pour favoriser le développement des microorganismes et limiter l’apparition d’algues indésirables. Ces micro-organismes assurent le recyclage naturel de l’eau en oxygène dissout par les plantes.

A lire également:  Comment choisir du papier peint design pour sa chambre ?

Ils participent également à la biodiversité en nourrissant toute une variété d’espèces aquatiques (poisson rouge compris), mais aussi invertébrés comme les mollusques etc…. – De l’aération du bassin : elle doit être suffisante pour faciliter la circulation de l’oxygène dissout grâce aux feuilles qui se décomposent.

Après avoir creusé le bassin, il est maintenant temps de poser la bâche de pondoir Pour cela, il suffit de la dérouler au fond du bassin puis de la fixer avec des pierres ou des morceaux de bois

Pour poser la bâche de pondoir, il faut d’abord enlever l’herbe et le gravier du fond du bassin. Ensuite, vous pouvez dérouler la bâche à l’endroit souhaité et la fixer avec des pierres ou des morceaux de bois. Ainsi, vous pourrez plus facilement creuser le trou destiné au pondoir. Pour cela, munissez-vous d’une bêche pointue ou d’un râteau pointu.

Il existe également des modèles spécifiques de bêches pour les bassins.

Vous pouvez aussi recourir à une bêche classique avec un manche télescopique si le fond est très profond. Cependant, si votre bassin est rempli d’eau, mieux vaut utiliser une griffe afin de ne pas endommager les plantes aquatiques qui y sont installées. Pour retirer l’herbe et le gravier accumulés au fond du bassin, vous pouvez utiliser un aspirateur manuel ou un robot électrique.

Lorsque que vous aurez fini de creuser votre trou pour le pondoir, étalez au préalable une couche de feutre géotextile entre ce dernier et la terre car cette matière permet aux larves de ne pas se noyer et aide à réduire les odeurs dues aux excréments des moustiques adultes.

Veillez également à ce que votre sol soit propice à l’hibernation : frais (ne dépassant pas 18 °C) et humide (pas plus d’1 cm d’eau par semaine). Si possible, placez sur le sol des cailloux qui protègeront les larves contre les rayons du soleil durant la journée.

A lire également:  Qu'est-ce que le bardage composite c'est quoi ?

Une fois la bâche de pondoir en place, il est temps de mettre en place le système de filtration Pour cela, il suffit

Il faut commencer par mettre en place un système de filtration.

Le choix du type de filtre sera déterminé en fonction de la superficie du bassin et des poissons que vous souhaitez y élever. Pour un bassin d’une superficie inférieure à 10 m², il est possible d’opter pour un filtre sous forme de petite cuve remplie d’eau. Ce système ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques et est facile à entretenir. Pour ce qui est des bassins dont la surface excède les 10 m², le choix se portera sur une pompe submersible ou encore sur un stérilisateur UV (ultraviolet). En effet, ces appareils permettent aux poissons d’être protégés contre les maladies liées aux bactéries et virus pathogènes présents dans l’eau.

La puissance du stérilisateur UV dépendra donc du volume du bassin ainsi que de la population qu’il contient. Une fois le système installé et que votre bassin est rempli, il restera maintenant à installer les poissons et plantes aquatiques qui viendront agrémenter celui-ci.

Il convient toutefois de noter qu’il existe plusieurs espèces adaptables au bassin : les poissons rouges (poisson chinois), les carpes koïs ou encore les anguilles japonaises sont par exemple des espèces très adaptables au bassin.

Pour créer un bassin de jardin, il faut respecter certaines règles. Il est important de prévoir une pente douce pour l’écoulement des eaux ainsi qu’un système de filtration et de récupération d’eau. Il est également important que votre bassin soit à l’ombre le plus possible car les algues se développeront moins facilement et vous aurez moins besoin de les traiter.

Bassin de jardin – Installation de la bâche