Le bardage bois est un revêtement de façade qui permet d’habiller les murs extérieurs d’une maison.

Il peut être constitué de différents matériaux : le bois, le PVC, l’aluminium ou encore la fibre-ciment. Dans cet article nous allons voir comment recouvrir un bardage bois.

Peut on recouvrir un bardage bois

Pourquoi recouvrir un bardage bois ?

Oui, on peut recouvrir un bardage bois. C’est une solution de plus en plus répandue sur les façades extérieures des maisons individuelles.

Le bardage bois apporte un aspect naturel à l’habitation.

Il est généralement constitué de panneaux préfabriqués dans le but de constituer un mur de clôture ou d’assurer la séparation entre deux constructions (ex : garage et habitation). Selon les matières premières utilisées pour sa fabrication, le bardage bois peut être composé de fibres végétales, comme le chanvre ou le lin, ou du bois (le plus souvent du pin maritime), qui est une essence française caractéristique des Landes et du Pays Basque.

Le même type d’essence permet également d’obtenir des panneaux imputrescibles qui ne nécessitent pas d’entretien particulier. En outre, son prix reste abordable par rapport au bardage composite ou aux autres types de matière disponibles sur le marché.

Comment recouvrir un bardage bois ?

Il est possible de recouvrir un bardage bois ? Oui, c’est même une très bonne idée pour rénover vos façades.

Le bardage bois présente de nombreux avantages, notamment en termes d’aspect et de durabilité. Pour réaliser une rénovation à moindre frais, le bardage bois est l’option idéale. Ce type de revêtement permet d’apporter du relief et du cachet à votre habitation. Par ailleurs, le bardage bois offre également une excellente isolation thermique et phonique.

Vous pouvez donc choisir la matière qui convient le mieux aux spécificités architecturales de votre maison : pin maritime ou douglas ? Cela dépendra principalement des contraintes techniques liées à l’existant (nature du sol, surface disponible). Si vous souhaitez par exemple rajouter quelques centimètres au mur extérieur afin d’y installer des panneaux isolants supplémentaires, il faudra privilégier les essences locales comme le pin maritime.

A lire également:  Mobilier de bureau d'occasion : acheter du mobilier de seconde main ?

Quelle méthode pour un bardage bois ?

Les bardages bois se déclinent en de nombreuses essences.

La teinte du bois est un élément important pour la personnalisation d’une habitation. De plus, il existe différents modes de fixation : à l’anglaise ou à clouer.

Le choix du type de fixation va aussi dépendre des contraintes techniques et des préférences esthétiques. Dans tous les cas, il faut savoir que le bardage bois peut être recouvert par une peinture acrylique ou glycéro afin de lui conférer un aspect moderne et design.

Vous pouvez opter pour la peinture acrylique qui offre une bonne résistance aux intempéries et qui ne demande pas beaucoup d’entretien.

Il faut noter que la peinture acrylique a tendance à craqueler sous l’effet du temps, mais ce phénomène disparaît généralement après quelques années si vous appliquez une couche supplémentaire d’apprêt sur le support avant de passer une seconde couche de finition. Comptez environ 25 €/m2 pour un apprêt et entre 12 € et 15 €/m2 pour la seconde couche.

Quelles sont les étapes pour recouvrir un bardage bois extérieur ?

La question est posée par une lectrice qui souhaite savoir s’il est possible de recouvrir un bardage bois.

La réponse est « oui »! Il est tout à fait possible de recouvrir un bardage bois, quel que soit le type de ce dernier et sa couleur. Pour réussir cette opération, il faut respecter certaines règles et procéder avec méthode.

  • Tout d’abord, il convient de démonter l’ancien bardage avant d’installer le nouveau.
  • Deuxièmement, il faut appliquer une peinture adaptée à la nature du support (bois). Celle-ci doit également être choisie en fonction des caractéristiques du matériau.
  • Enfin, il suffit ensuite d’appliquer la teinte choisie pour obtenir un rendu final homogène.

Quels sont les différents types de  bardage bois ?

Les bardages se déclinent en deux types : les bardages rapportés et les bardages collés.

A lire également:  Les bases de la décoration intérieure

Le choix du type de bardage va dépendre des contraintes techniques, esthétiques et budgétaires. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour faire le bon choix. En premier lieu, la forme du mur doit être étudiée afin de choisir le type de bardage qui convient le mieux au mur sur lequel il sera fixé.

Il faut aussi tenir compte des conditions climatiques (vent, humidité…) ainsi que des caractéristiques techniques du matériau utilisé (résistance aux chocs, nature du support…). C’est lorsque toutes ces conditions sont remplies qu’il faut se tourner vers un spécialiste en bardage bois pour poser ce dernier.

Pourquoi recouvrir le bardage bois de sa maison ?

Les bardages en bois sont très appréciés pour leur aspect esthétique et écologique. Ces matériaux peuvent être utilisés pour des travaux de rénovation extérieure ou de construction neuve.

Ils permettent une excellente isolation thermique, ce qui vous permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. De plus, lorsque la toiture est endommagée, il est possible de recouvrir un bardage bois afin que votre maison conserve son étanchéité pendant encore longtemps.

Le bardage en bois a donc tout intérêt à être utilisé pour les travaux neufs et la rénovation. Cependant, il faut savoir que le recouvrement d’un bardage bois n’est pas sans risque. En effet, si votre couverture n’est pas assez solide ou si elle présente des défauts importants, votre bardage sera alors exposé aux infiltrations et aux problèmes liés à l’humidité (moisissures…).

Il est donc important de s’assurer du bon état de votre toiture avant d’entamer des travaux sur un bardage en bois.

  • La durabilité
  • La solidité
  • L’usure due au temps

Un bardage bois est il vraiment décoratif ?

Les bardages en bois sont de plus en plus appréciés, d’autant plus depuis qu’ils sont devenus des éléments décoratifs à part entière.

Leur aspect naturel et chaleureux est très tendance, même si il peut être compliqué à entretenir.

Il vous faudra donc choisir un type de matériau qui soit facile à entretenir. Par ailleurs, le bardage ne doit pas se rapprocher trop du bois intérieur pour ne pas créer une ambiance froide et sans charme. Si vous souhaitez réaliser un bardage bois, vous pouvez opter pour différentes essences :

  • Le cèdre
  • Le pin
  • L’acacia
  • L’ipé
A lire également:  Comment fabriquer un filtre pour bassin de jardin ?

Quels sont les conseils de pro pour recouvrir un bardage bois .

En rénovation, le bardage bois s’avère un matériau intéressant dans la mesure où il offre une grande liberté dans les choix de finition et de couleur.

Le bardage bois est une solution qui permet de mettre en valeur un bâtiment sans pour autant avoir besoin de réaliser des travaux importants. Dans la mesure où le bardage bois demande peu d’entretien, cette solution est idéale pour protéger durablement l’extérieur d’un bâtiment contre les intempéries tout en permettant aux occupants de profiter d’une belle façade. Si vous êtes à la recherche d’une solution pour rénover votre extérieur, le bardage bois peut parfaitement convenir à vos attentes.

La pose du bardage bois ne nécessite pas obligatoirement l’intervention d’un professionnel.

Vous pouvez faire appel à un artisan spécialiste du revêtement extérieur afin qu’il réalise pour vous la pose du revêtement que vous aurez choisi.

Il existe différents types de bardages en bois :

  • Le lambris : ce type de revêtement se présente sous forme de panneaux qui imitent la texture et la couleur des planches du bois.
  • Le clin : ce type de revêtement se compose principalement des mêmes éléments que le lambris.
  • Le clins imitation tuile : cette option consiste à appliquer sur votre façade un clin dont on a reproduit l’aspect et la couleur des tuiles.

Le bardage bois est un revêtement de façade qui permet d’habiller et de protéger votre maison. Il est possible de le recouvrir avec une peinture, un enduit ou un crépi.